Besoin d'aide ? 03 20 81 88 50 du lundi au vendredi 9h-12h/14h-17h

Plus que39,00 €

Offre non valide sur les produits de la marque Thule

Mon panier  

Aucun produit

Total 0,00 €

Identifiez-vous

Pourquoi et quand nettoyer ses tapis de sol de voiture ?


Nettoyer l’intérieur de sa voiture s’avère indispensable non seulement par souci de confort mais également de propreté et pour lutter contre les mauvaises odeurs. D’autant que la moquette et les tapis de sol d’une auto sont particulièrement vulnérables…


La fréquence d’entretien de ses tapis de sol auto


La fréquence d’entretien des tapis voiture varie selon plusieurs paramètres. Le premier est la qualité de la moquette. En effet, plus elle est basse, plus vous devez être vigilent et lui accorder de l’attention. Si les tapis eux-mêmes sont de faible qualité et mal entretenus, l’humidité ambiante, surtout en hiver, les traversera, pour ensuite s’engouffrer dans le plancher, ce qui accélèrera sa détérioration par le phénomène de corrosion. Il vous est donc recommandé d’opter pour des tapis Premium ou Classic  tels que ceux que propose majoritairement Lovecar.


Outre ce risque de détérioration du plancher, le temps risque à terme de soulever des problèmes de mauvaises odeurs contre lesquels vous devez impérativement vous prémunir. Effectivement, non seulement les tapis sont constitués de matériaux qui retiennent fortement la saleté, mais il est encore plus évident que ce sont les accessoires d’une auto qui sont les plus exposés aux risques de dégradation, visuels comme olfactifs.


La fréquence de l’entretien des tapis dépend également de l’environnement dans lequel vous vivez ainsi que l’utilisation que vous faites de votre voiture. Par exemple, si vous habitez en bord de mer, l’usure causée par l’air marin sera plus rapide et la saleté ramenée par vos chaussures à l’intérieur de l’auto, couplée à la présence d’enfants et/ou d’animaux de compagnie à bord de celle-ci, vous demandera incontestablement davantage d’efforts. Un constat qui prévaut également pour la montagne, où la neige peut vite devenir problématique.


Au grand minimum, le nettoyage des tapis doit ainsi se faire aux alentours de trois fois par an ; plus fréquemment en fonction des divers paramètres évoqués ci-dessus. En moyenne, il se fait une fois tous les mois. Au mieux, une fois par semaine. Mais la fréquence d’entretien dépend bien évidemment de celle d’utilisation de l’auto.


Nos conseils pour un entretien efficace et durable


Le nettoyage des tapis doit se faire selon un procédé rigoureux :


1.    Commencez par les enlever de l’intérieur de la voiture et placez-les dans un endroit sec. Secouez-les énergiquement soit un à un, soit l’un contre l’autre, mais de manière à bien tous les dépoussiérer. Après les avoir secoués, prenez un ustensile de type bâton ou balai et battez-les avec celui-ci. Cela participera à la démarche de dépoussiérage en profondeur des tapis.


2.    Ensuite, entre en jeu la phase de brossage et d’aspiration. Pour cela, placez-les sur une table, et munissez-vous d’un aspirateur. Privilégiez les aspirateurs à forte pression, voire même un nettoyeur vapeur avec aspiration, qui est encore meilleur que l’aspirateur classique. La vapeur sèche du nettoyeur va enlever les salissures et bactéries. Le nettoyeur vapeur faisant office d’aspirateur désinfecte en profondeur le tapis et l’assainit des mauvaises odeurs. Ensuite, vient la phase de brossage. Munissez-vous d’une brosse à poils durs et procurez-vous 0,25 litres de vinaigre d’alcool que vous diluerez dans un litre d’eau chaude. Trempez la brosse dans cette solution liquide et brossez énergiquement tous les côtés du tapis avec la brosse mouillée. Cela permet d’éliminer toutes les traces qui peuvent se former, notamment du fait de l’humidité en hiver.


3.    Puis, nettoyez-les avec une éponge sèche.


4.    Procurez-vous suffisamment de bicarbonate de soude que vous saupoudrerez sur chaque tapis. Laissez reposer toute une nui afin d’éliminer les mauvaises odeurs.


5.    Au matin, utilisez de nouveau et pour la dernière fois l’aspirateur ou le nettoyeur vapeur avec aspiration, pour aspirer le bicarbonate de soude.


6.    Vos tapis sont de nouveau opérationnels et propres !